RemonterDescendre
        



 

Partagez|
MessageSujet: Quand on joue avec le feu | Lya Ven 16 Sep - 18:41
Discorde
... mots
dialogue en gras
pensées en italique
Quand on joue avec le feu
Le marché, cette grande place pleine de monde. Je vagabondai à la recherche de chose intéressante. Du moins c'était un prétexte pour semer la discorde. Deux individus se chamaillant pour une vulgaire babiole.  Un vendeur et un acheteur sur le point d'en venir en main pour une simple pomme. Je respirai fortement embaumant mes poumons de l'air frais qui m'entourais. Les yeux fermé je me délectai des querelles qui m'entouraient. Puis je r'ouvris les yeux, mon regard fut immédiatement attiré par une silhouette féminine étonnamment bien formé. C'est en la scrutant plus en détail que je la vis mettre discrètement un tas de provision dans son sac tandis que le vendeur et l'acheteur ne cessait de monter le ton. Je plissai les yeux, le visage de la femme était caché par un bandeau, ces cheveux chaperonné d'un capuchon. Une résistante, j'en étais persuadé. Je fronçais les sourcils, un sourire venait se dessiner entre mes lèvres, voilà qui s'avérait fort intéressant. Elle n'allait pas s'en sortir comme ça. "Hé toi !" avais-je crier pour attirer l'attention de tout le monde y compris elle. Le vendeur la regarda fou de rage prêt à lui sauter dessus  "C'est très vilain de voler tu sais ? Il va falloir en payer le prix" un sourire diabolique s'étirait sur mon visage et elle prit la fuite. Je regardai les gardes à bout de patience, mais quel crétin ceux là ! Ils n'était pas foutu de faire leurs boulot !  "Vous attendez quoi ? Remuez vous bande d'incapable !" Leurs avais-je crier tandis que je courrais moi aussi dans la direction de la résistante suivis de prêt par cette bande de rigolo. Elle était en train de se diriger vers la forêt interdite, je stoppai les gardes "Prenez le chemin de droite je me charge de la forêt". Ils aquiesert et s'exécutèrent. Je me sentais si puissant de donner des ordres de tel façon, nos supérieur nous l'avait bien dit : si la situation est nécessaire n'hésitez pas à utiliser les gardes à votre disposition. C'était l'un des nombreux avantages d'être un démon de niveau supérieur. Je pris la direction de la forêt. Je voulais être seule à éliminer cette petite résistance, Gloria en serait reconnaissante et toute la gloire serait pour moi. Je suivais les craquements de pas prenant soin de regarder où je mettais mes pieds afin de ne pas tomber dans un de leurs piège. Je restai silencieux, si elle continuai elle me mènerai tout droit à leurs repère secret et là c'est une évidence Gloria en serai folle de joie. La jeune femme s'arrêtait, elle se retournait, elle sentait surement que quelqu'un la suivait. Je sortis donc de l'ombre, tant pis j'allai me contenter de juste l'éliminer. Un sourire triomphant je m'avançais dans sa direction "Les résistants ne sont qu'une bande de petite vermine" ricanais-je. Je réussie à être assez rapide pour l'attraper par la gorge sans qu'elle ne le voit venir "Alors dit moi qui se cache derrière cette capuche ?" j'arrachai sa capuche et son foulard pour les jeter comme un vulgaire chiffon à terre. Mon rire se transforma en rire d'étonnement et de satisfaction "Lya Rhodes, bras droite de cette maudite Perséphone ! hm.. tu es bien plus belle en vrai qu'en affiche sur les murs du château" je l'envoyais s'écraser contre un arbre puis tamponna mon menton faisant mine de réfléchir "Alors qu'est-ce que je vais faire de toi ? je te tue maintenant ou pas ? Je suis sur que tu as plein d'information à me révéler". La tuer maintenant était une option forte séduisante mais en tant que bras droit de la chef de la résistance elle devait contenir pas mal d'information. Elle pourrait me mener à son repère voir à sa chef elle même. Sans compter qu'elle savait surement tout sur les plans élaborer par la résistance sur le gouvernement. Je commençais à reprendre le pas vers elle, doucement "Si tu parles je te promet une mort rapide et sans douleur."  une promesse que j'argumentais toujours de mon fameux sourire.
Lya & Discorde


The devil within
Je suis un démon sous une tête d'ange. Ne vous y trompez pas, si je suis gentil avec vous c'est qu'il y a quelque chose derrière car c'est quand l'agneau si attend le moins que le loup attaque. ♛ by endlesslove.


I'm the Devil:
 
avatar
Côté coeur ? :
Localisation : T'as pensé à regarder derrière toi ?
Démon du chaos
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Quand on joue avec le feu | Lya Mer 21 Sep - 16:10
Lya Rhodes


 
ft.
Discorde
« Quand on joue avec le feu »
sous-titre
J'avais attendu que l'homme soit distrait pour glisser dans sa poche une pomme que le vendeur avait plus tard repérée, les deux hommes se disputaient, et le vendeur était bien trop contrarié pour prêter attention aux voles que je commettais. Je glissais dans mon sac tout ce qui me tombait sous la main, j'étais sur le point de m'en aller quand un homme que j'eus à peine le temps d'apercevoir m'interpella, avertissant les gardes et le vendeur de mon vol. Le vendeur laissait l'homme à la pomme pour venir vers moi tandis que les gardes continuaient à se tourner les pouces. Je roulais les pupilles d'énervement et poussais un gros soupire avant de prendre la fuite à grand enjambé. Je filais à toute allure, j'étais déjà rendu dans la forêt, empruntant le chemin qui menait à ma cachette habituelle. Cette "cachette" était devenu mon refuge, j'y allais quand la vie me paressait encore plus pitoyable que d’habitude, et c’était le cas aujourd'hui. Alors que j'avançais rapidement je pris le temps de faire appel à mon odorat sur-dévelopé qui me dévoila que je n'étais pas seule dans ce coin de la forêt. Je m'arrêtais et scrutais chaque recoin qui m'entourait, un homme apparut en traitant les résistants de vermines. J'eus à peine le temps de sortir le poignard qui se trouvait dans ma manche que l'homme m'avait déjà saisi à la gorge, le temps que je réagisse le poignard était déjà à terre. Je lançais quelques jurons tout en cherchant à me défaire de son emprise, "Alors dit moi qui se cache derrière cette capuche ?". Trop tard. Il venait d'enlever mon capuchon dévoilant mon identité. J'étais particulièrement de mauvaise humeur aujourd'hui je n'avais surement pas la tête à mener un combat tout frai gagné contre l'un des pantins de Gloria. Ce crétin de Donovan m'avait encore mis les nerfs à bloc, juste parce que selon lui "Je n'avais pas le droit de lire en lui" et que mon pouvoir était "bidon", Monsieur ne me croyait pas quand je lui disais qu'il avait un frère jumeau, après tout c'était ces affaires, non pas les miennes ! "Lya Rhodes, bras droite de cette maudite Perséphone ! hm.. tu es bien plus belle en vrai qu'en affiche sur les murs du château", il me flattait en plus ? Je rigolais à gorge déployé avant de lui cracher à la figure, dans un merveilleux sourire. "Alors qu'est-ce que je vais faire de toi ? je te tue maintenant ou pas ?.." Blablabla. Sérieusement il croyait pouvoir me tuer ? Il faisait preuve de beaucoup d'humour et cela me faisait bien rire. Jusqu'à ce qu'il me projette contre un arbre. Je me relevais avec difficulté avant de me craquer les doigts un par un. Il était face moi, je le scrutais un moment, il était moche, moche, moche et encore moche ! Il me donnait la gerbe et putain j'avais une envie pesante de lui enfoncer un poignard dans le cœur. Je me baissais rapidement attrapant un poignard dans ma botte que je lui plantais dans le pied droit et dans un geste rapide j'envoyais mon pied d'un geste précis et rapide sur sa jambe encore valide pour que sa chute ne soit que plus belle. Un joli sourire apparaissait sur mon visage. Du sang. Voilà ce qu'il me fallait pour me mettre de bonne humeur. "Trop de blabla pas assez d'action mon beau". Je retirais le poignard de son pied et agrippai sa jambe brusquement, l'effet fut immédiat, je me repassais sa vie depuis le premier jour, mes pouvoirs avaient du mal à trouver une entrée, surement parce qu'il avait subi un lavage de cerveau. Je lui permettais l'accès à ses souvenirs, il voyait ce que je voyais, une partie de moi voulait qu'il se souvienne de ce que Gloria l'avait forcé à oublier. Je voulais qu'avant de mourir il sache que ça vie était une putain d'erreur. Je le voyais bébé avec son frère, puis avec Gloria. Puis l'improbable arriva, une énorme décharge me projeta 10 mètres en arrière. Comme si j'avais été là où je ne devais me rendre, comme si le démon ne voulait pas voir ces images et qu'il avait réussi à résister à mon pouvoir. Ma tête cogna violemment sur une pierre, un bruit sourd me parvint aux oreilles puis plus rien, trou noir, j'avais perdu connaissance.


"Revenge. Just revenge."

♛ by endlesslove.
avatar
Côté coeur ? :
Localisation : Dans les bois
Hybride - Bras droit de la Resistance
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Quand on joue avec le feu | Lya Lun 26 Sep - 20:58
Discorde
... mots
dialogue en gras
pensées en italique
Quand on joue avec le feu
Tout se passa si vite. Je regardais la résistante au sol un sourire d'excitation était née sur mon visage. Mais voilà que cette petite garce venait de planter son poignard dans mon pied. Je ne retenu pas mon cri, c'était douloureux non d'un chien. Cette pétasse de resistante allait me le payer ! Elle envoyait un coup de pied dans ma jambe valide sans même le temps que je puisse réagir. Je grognai rageur. Bordel de merde, elle allait mourir dans d'atroce souffrance. Je prendrais bien mon temps pour la tuer à petit feu. Je me délecterai de chaque cri, chaque supplication, chaque sanglot tellement la douleur sera insupportable. Elle me suppliera de la tuer, elle me... Ma rage fut couper par un choc émotionnel, elle venait de m'attrapait la jambe, elle plongeait dans mes souvenirs. Je les voyais aussi défiler, putin de merde c'était quoi ca encore ? J'aurai voulu la repousser mais je me laissai allé par les images. Ma mémoire ne voulait pas remonter plus loin, je ne voulais pas me souvenir. J'eu à peine le temps d'entrevoir le visage d'un jeune homme que mon refus d'aller plus loin envoya le résistante 10 mètre en arrière. Je me relevai troublé, regardant autour de moi un peu confus. Mais qu'est-ce qu'elle m'avait fait ? Comment avait-elle osé souiller mes souvenirs ? Et cet homme qui était-il ? Je fronçais les sourcils afin de reprendre mes esprits. Je tournais la tête et je vis cette Lya inconsciente, sa tête avait percuté un roché. Je regardai mon pied qui n'avait toujours pas cicatrisé, Bonchanne allait avoir du boulot en rentrant. Elle m'avait blessé, à moi de lui rendre l'appareil. Une sourire mesquin se dessinai alors sur mon visage. Je boitais dans sa direction. Je l'observais un moment, je songeais à la ramener au chateau mais après elle ne serait plus de mon ressort. Je voulais m'occuper d'elle moi même, j'en avais fait une affaire personnel et j'avais quelques questions à lui poser. Après ca je ramènerai son cadavre à notre grande souveraine Gloria et sans doute me récompensera t-elle. Je sortis un couteau de chasse de la poche intérieur de ma veste. Je découpais quelques liane bien solide des arbres afin d'enchainer la résistante avec celle-ci contre un arbre. Il n'y avait plus qu'à attendre, je tournais en rond. J'ouvris son sac de voleuse et saisit une pomme que je coupais en morceau avec mon couteau pour me nourrir. La pomme terminé je soupirai d'impatience et envoya le trognon de pomme dans la tête de l'évanouie. Elle bougea, ca l'avait sans doute réveillé. Je jetais la seconde pomme que j'avais dans les mains à terre et m'orienta vers la résistante "Tient, tient" une fois devant elle je m'accroupissais pour être à sa hauteur  "La belle au bois dormant à fait de beaux rêves ?" je ricanais quand elle aperçu qu'elle était attaché. Je pointais mon pied du doigt "Tu vois ca, c'était pas cool du tout". Mon sourire s'estompa et je repris mon sérieux, je lui pris la mâchoire entre ma main droite pour implanter mes yeux menaçant dans les siens "Qu'est-ce que tu m'as fais tout à l'heure ?" je serrai un peu plus sa mâchoire avant qu'elle ne puisse répondre "Je te conseil de bien choisir tes mots, tu m'as mis particulièrement de mauvaise humeur et crois moi quand je te dis que je n'hésiterai pas à te lacérer la gorge à coup de couteau" mon regard glissa sur mon couteau présent dans mon autre main pour appuyer mes propos, je lui offris ensuite un sourire mauvais et lâchais sa mâchoire afin qu'elle puisse parler la menaçant désormais de mon couteau droit devant elle pour qu'elle puisse le voir, j'attendais une réponse.
Lya & Discorde


The devil within
Je suis un démon sous une tête d'ange. Ne vous y trompez pas, si je suis gentil avec vous c'est qu'il y a quelque chose derrière car c'est quand l'agneau si attend le moins que le loup attaque. ♛ by endlesslove.


I'm the Devil:
 
avatar
Côté coeur ? :
Localisation : T'as pensé à regarder derrière toi ?
Démon du chaos
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Quand on joue avec le feu | Lya Dim 23 Oct - 18:51
Lya Rhodes
ft.
NOM Prénom
« Quand on joue avec le feu »
Je t'ai regardé un long instant. J'aurais p't'être pas dû, parce que c'est là que tout à commencé.
Ma tête semblait peser une tonne, et mes réflexes était malgré moi bien plus lent. Mes yeux s'ouvraient lentement, se réhabituant à la lumière du jour qui venait les agresser. Les souvenirs des instants avant ma perte de connaissance me revenaient en tête. Ce chien avait réussi à briser mon sort. Par réflexe j'essayais de me relever, mais bien entendus j’étais enchainé à l’arbre que se trouvait derrière moi. Et lui il ricanait. Sa voix, son rire, son visage. Je détestais tous chez lui. Et pourtant quand il agrippa mon visage et rapprocha le sien du mien pour me proclamer des menaces, je ne l'écoutais pas. Non pas par choix, c'était juste ses yeux. Ses putains d'yeux qui captivaient toute mon attention, aussi vert que l’émeraude, aussi hypnotisant que la voix d'une sirène. Puis sa bouche, Dieu qu'elle était attirante. Finalement, je ne détestais pas son visage, et il n'était pas si moche que ça. Ça me tuait de l'admettre mais ce mec était carrément sexy. Et putain j'avais dû prendre un sacré coup sur la tête pour dire des sottises pareilles. Je sortais de mon monologue quand la pression sur mon visage se resserrait. Je voyais sur son visage l'attente d'une réponse à une question que je n'avais pas écoutée. J'ouvrais donc la bouche pour prendre la parole mais la refermais sans n'avoir rien dis. Je perdais mes moyens. Je ne savais pas ce qu'il m'arrivait mais j'étais complètement à côté de la plaque, et je devais me reprendre au plus vite. "Va te faire foutre." j'articulais pour ne pas prendre le risque de bégayer, cette réponse me semblait neutre et adapter à toute situation, elle ne laissait pas transparaitre que je ne savais ce qu'il attendait de moi. Pris de colère il ressaisit ma mâchoire brusquement en me hurlant de lui dire ce que je lui avais faits précédemment. S'était donc ça, sa question. Je ricanais en bougeant la tête pour qu'il me lâche. "C'est perturbant de voir tous les souvenirs que MamanGloria a effacés. Tu ne savais pas que t'avais des parents ?" je souriais à l'envers pour me foutre de sa gueule, et comme pris d'une révélation j’écarquillais les yeux, "Mais attend !? Ne me dis pas que tu ne savais pas pour ton frère jumeau ! Pauvre bébé." Je lui faisais un clin d’œil, et dans un chuchotement ajoutais: "T'inquiète je garderais le secret." en accentuant ma fin de phrase par un ricanement mesquin. D'une force surhumaine je défaisais les lianes qui me tenaient prisonnières et tendais ma main en direction de l'homme, de celle-ci sortit un jet d'eau juste assez puissant pour le propulser. J'eus le temps de me relever calmement, je prenais soin de ne pas trop brusquer mon corps qui avait du mal à suivre après le choque. Je courais dans la direction inverse, je ne me sentais pas assez forte pour un combat, je perdrais surement. Sur mon chemin je croisais un arbre. Un bel arbre. Je grimpais à celui-ci, me calais sur une branche et attendais poignard à la main le servant de Gloria. Je l'entendais arrivé, je retenais ma respiration, le tuer me faisait presque chier.


"Revenge. Just revenge."

♛ by endlesslove.
avatar
Côté coeur ? :
Localisation : Dans les bois
Hybride - Bras droit de la Resistance
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Quand on joue avec le feu | Lya Dim 30 Oct - 14:47
Discorde
... mots
dialogue en gras
pensées en italique
Quand on joue avec le feu

Je plissai des yeux. Elle avait l'air soudainement mal à l'aise. Était-ce moi l'origine de ce trouble ? "Va te faire foutre", je ricanais. Elle se croyait rellement en position de discuter ? Je ramenait la lame froide du poignard en dessous de son menton pour le lui relever "De si laide parole dans une si belle bouche. Ca t'enlève tout ton charme trésor". Un charme qui faisait de l'effet. Sa sauvagerie, sa colère, je pouvais tout ressentir et j'adorais ca. J'en avais rencontrer des personnes en colère au cours de ma vie mais elle. Elle c'était plus intense et plus fort, c'était délicieux à ressentir. Elle bougeait la tête, je levais les sourcils pour articuler un Ohh". Je souriais de nouveau en retirant mon couteau, que c'était amusant de la voir bouger dans tout les sens. Elle parlait et soudain mon amusement se transforma en agacement. Je pris le même ton qu'elle. -"Les démons n'ont pas de parents. Ils sont simplement engendré et ensuite c'est l'armée qui les éléves. Peu importe ceux qui m'ont donné la vie, je m'en contre fiche". Je voyais son sourire moqueur, j'avais envie de le lui arracher sur le champs mais à la place je lui rendit un sourire beaucoup plus sombre et menaçant. Mon sourire s'estompa immédiatement. Un frère jumeaux ? C'était impossible ! Une invention de cette résistante pour que je baisse ma garde. Pourtant le trouble se lisait sur mon visage. Son chuchotement était de top. Mes traits laissait place à la colère. "Ok. Fini de jouer" a peine avais-je prononcer ces mots qu'elle m'avait projeter de son pouvoir d'eau. La garce d'hybride prenait la fuite. Je me relevais du plus vite que je pouvais pour me lancer à sa poursuite. Après quelques minutes de course, plus rien. J'avais perdu sa trace. C'était impossible, elle était encore trop faible pour se déplacer aussi vite. Elle devait être dans les parages. J'avançais doucement l'œil alerte un peu partout tout en élevant la voix pour qu'elle m'entende "Quoi tu pars déjà ? On s'amusait bien tout les deux pourtant". Je continuais d'avancer, sortant un poignard dans chaque main. "Tu veux jouer à cache-cache c'est ca ?" Continuais-je de dire tout en tendant l'oreille pour apercevoir un son. "Ca tombe bien j'adore ce jeu" dis-je en levant les yeux vers les arbres en hauteur, les inspectant un par un jusqu'à l'apercevoir perché sur l'un d'eux. Mon sourire s'élargie "Trouvé".

Lya & Discorde


The devil within
Je suis un démon sous une tête d'ange. Ne vous y trompez pas, si je suis gentil avec vous c'est qu'il y a quelque chose derrière car c'est quand l'agneau si attend le moins que le loup attaque. ♛ by endlesslove.


I'm the Devil:
 
avatar
Côté coeur ? :
Localisation : T'as pensé à regarder derrière toi ?
Démon du chaos
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Quand on joue avec le feu | Lya Dim 30 Oct - 17:20
Lya Rhodes
ft.
NOM Prénom
« Quand on joue avec le feu »
Je t'ai regardé un long instant. J'aurais p't'être pas dû, parce que c'est là que tout à commencé.
Les poignards en main je l'observais. Le craquement de l'arbre me trahis, attirant l'attention de l'homme sur moi, sans perde un instant je jetais mon poignard sur lui, il ne fit qu'effleurer sa cuisse. "Je ne loupe jamais.". Je le scrutais, il ne savait pas quoi penser de ma révélation. "Si tu aurais voulu me tuer, ce serait fait, non ? Donc comme tu dis, fini de jouer. Tu veux quoi ? Me ramener en tant que prisonnière à Gloria ? Mmh, non. Tu veux bien plus que ça. Tu veux ton frère, je ricanais. Le grand méchant devient sentimental . Mmh, trop chou.".

Je me laissais glisser le long du tronc pour redescendre. Ses armes en mains, il était prêt à me poignarder. J'inclinais mon index de droite à gauche, "Range moi ça tu risquerais de te faire mal.". Je m'approchais lentement de lui en levant les mains en l'air après avoir lâché mes armes. "Ne sois pas bête, si tu me tues, tu ne sauras jamais la vérité sur ta famille." Doucement mes doigts venaient effleurer son épaule, puis caresser son bras jusqu'à saisir son poignet avec tendresse, il était crispé, mon attitude avait pour but de ne pas le brusquer.

Mes yeux n'avaient pas quitté les siens. Et lentement je rentrais dans son esprit. "Laisse-moi te guider, mon chuchotement sonnait comme l'attente d'une autorisation. Je te montrerais tout.". Mes gestes me paraissaient presque trop naturels, mon trouble se réinstallait, des milliers de questions, des centaines de réponse possible, toute dispersée, et pourtant c'est dans ses yeux que j'allais les chercher. Cette douceur que je ne me connaissais pas ne semblait pas fondé mais bel et bien naturel. Je ne pourrais mentir : J'appréciais. La haine et la colère misent de coté pour un court instant. Je n'en oubliais pas moins mon but final: lui montrer. Je voulais poursuivre le sort rompu, non seulement pour moi mais aussi pour lui. Il devait savoir. Je devais savoir. Ma curiosité m'ôterait la vie s'il n'était pas du même avis que moi. Le processus débutait. Je prêtais attention au moindre détail, me régalais de tous les souvenirs auxquels il ne me coupait pas l'accès. Discorde, c'était donc son prénom.

Tout était différent: mes yeux étaient resté ouverts, les siens aussi. Mes pupilles ancré dans les siennes, je lisais ses souvenirs dans ses yeux. Il les lisait dans les miens. La connexion ne s'était pas faite sur le poignet, mais entre nos regards, il suffisait qu'il cligne des yeux pour tout arrêter.


"Revenge. Just revenge."

♛ by endlesslove.
avatar
Côté coeur ? :
Localisation : Dans les bois
Hybride - Bras droit de la Resistance
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Quand on joue avec le feu | Lya Ven 11 Nov - 11:31
Discorde
... mots
dialogue en gras
pensées en italique
Quand on joue avec le feu
Elle c'était planqué dans un arbre. Je ricanais quand je vis le poignard effleurer ma cuisse. -"Loupé" dis-je avec provocation et arrogance. Elle avait tout de même l'audace de me dire qu'elle ne loupait jamais. Je rigolais de plus belle -"En effet je vois ca". Je me moquais ouvertement. Peut être qu'elle avait fait exprès de ne pas me toucher mais qu'importe. Je la regardait amusée par ses paroles. -"Ah oui et qu'est-ce que je veux ?" Mon frère ? Elle avait osé jouer la carte de mon prétendu frère jumeau ! Mon visage se crispai de haine en la regardant descendre de cet arbre. Je serrai fortement mes poignard dans ma main prête à la saigner comme un porc pour avoir oser essayé de me manipuler avec ces conneries. Je ne pouvais pas avoir de frere c'était impossible ! Et quand bien même j'en avais un qu'est-ce que ça changerai ? J'étais née démon je le resterai. J'étais seul. Elle effleurait mon épaule, j'aurai du lui trancher la main à ce moment mais je n'en fis rien. Je regardais sa main descendre jusqu'à mon poignet comme hypnotisé. Incapable de faire le moindre mouvement ou peut être que je n'en avais pas envie. Je relevai ma tête légèrement étonné par son geste. C'était quoi son problème putin ? Elle voulait vraiment crever ? Sa voix était mélodieuse, mon regard s'attardait sur ses lèvres si parfaite. Elle était... envoûtante. Elle voulait me montrer... Je ne répondait plus vraiment de moi, je lâchais mes poignards sans vraiment m'en apercevoir. Mon regard parcourait son corps. De ses magnifique courbe se posant de sa poitrine à ses hanches puis sur ses yeux ensorcelant. Je me surpris à avoir l'envie de l'embrasser et de lui arracher ces vêtements pour la prendre toute entière contre un arbre. Une seule petite fraction seconde mon esprit c'était mit à délirer. Mon regard implanté dans le siens je vis celui qui était mon frère. Elle me montrait toute l'histoire. De ma naissance à mon enlèvement. Mes parents c'étaient battut pour moi ! Et mon frère... Nous étions si proche. Donovan c'était son nom. J'avais laissé la résistante accéder à mes souvenirs sans vraiment savoir pourquoi. A cet instant nous ne faisions qu'un. Puis l'image de Gloria me revint en mémoire. Je secouai la tête en clignant des yeux. Je la repoussai violemment au sol le plus loin possible. Ma respiration était bruyante et saccadé. Mais qu'est-ce qu'il était en train de m'arriver putin de merde ? Je saisis un de mes poignards que j'avais laissé tombé au sol. Je tremblai de rage et de frustration. Le tenant fermement dans ma main je m'approchais d'elle plus menaçant que jamais. J'élevais mon bras en l'air et alors que j'allai lui porter le coup fatal je ne pu m'y résigner. Un sentiment encore inconnue m'empêchait de lui faire du mal. Je me retournait jetant mon poignard sur un arbre derriere en criant de rage pour exprimer ma frustration. Je n'arrivais plus à me contrôler, je me sentais étrange. Elle m'avait jeter un sort ca ne pouvait être autrement ! Je me retournai vers elle pointant mon doigt menaçant sur la jeune femme. -"Je ne sais pas ce que tu m'as fais mais je te promet que je vais trouvé et ainsi quand nos chemin se recroiseront je te tuerai, pour de bon !" J'étais en colère contre elle. Elle me faisait ressentir quelque chose d'anormal et ca ne me plaisait pas du tout. Je devais trouver un moyen de m'en débarrasser et de la tuer une bonne fois pour toute. La prochaine fois je n'aurais aucune pitié ! Je voulais en savoir plus sur mon passé mais je refoulais cet envie. Gloria, ma souveraine ne le permettrai pas et il me fallait entrer dans ces bonne grace. Je lançais mon deuxieme poignard qui s'implantait entre ces deux pieds -"Moi non plus je ne loupe jamais. Et la prochaine fois, je ne te louperai pas sorcière" j'avais craché cette phrase alors que je me retournais. Je quittais la forêt interdite. Les gardes étaient tous là, je dû leurs mentir et leurs dire que la résistante avait pris la fuite. Je repartais avec les gardes tandis que son visage et ce moment intime ne cessait de se ressasser dans ma tête. Je m'étais rendu auprès de la guérisseuse du château Phoebe pour m'aider à me défaire de se sortilège mais rien. Le soir j'avais rêver d'elle, j'avais rêver de sa peau nue sur la mienne dans la forêt. Je m'étais réveiller en sursaut plus perturbé que jamais. Il fallait vraiment que je trouve un remède ou j'allai devenir fou.
Lya & Discorde


The devil within
Je suis un démon sous une tête d'ange. Ne vous y trompez pas, si je suis gentil avec vous c'est qu'il y a quelque chose derrière car c'est quand l'agneau si attend le moins que le loup attaque. ♛ by endlesslove.


I'm the Devil:
 
avatar
Côté coeur ? :
Localisation : T'as pensé à regarder derrière toi ?
Démon du chaos
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Quand on joue avec le feu | Lya Mar 27 Déc - 18:04
Lya Rhodes
ft.
NOM Prénom
« Quand on joue avec le feu »
Je t'ai regardé un long instant. J'aurais p't'être pas dû, parce que c'est là que tout à commencé.
Puis je fus projeté au sol, mon cœur battait à la chamade, mes mains tremblaient, le retour à la réalité avait été violent. Presque aussi violent que la révélation qui me frappa. "Donovan.". J'ouvrais la bouche pour tout lui dire, pour l'invité à rencontrer son frère quand je m’aperçus de la rage qui déformait son visage, du poignard qu'il tenait dans sa main avec la ferme intention de m’assassiner. Je fronçais les sourcils, mes yeux humides et pleins d'incompréhension scrutaient les siens à la recherche d'une réponse pourtant évidente. Un vide creusa ma poitrine, j'eus l'impression recevoir un coup dans l'estomac, comme si j'avais cru en lui et qu'il venait de me trahir. Finalement, je n'étais pas descendus de mon nuage, pas jusque-là. Son cri me ramena à moi, la colère reprit possession de mon corps. La haine m'animait de nouveau. Pourquoi avais-je cru qu'il ne me tuerait pas, il était là pour ça et s'il ne le faisait pas je ne me gênerais pas pour le tuer. Que disait-il ? Un sort. Il était fou, par peur d'avoir la résistance sur le dos il se défilait en me traitant de sorcière. Je préférais ne pas bouger, le courage me déserta, pourtant il me tournait le dos, j'aurais très bien pu mettre fin à ses jours. Peut-être préférais-je le faire à la réglo, par-derrière, c'était un coup bas. Dès qu'il fut parti je fis de même, guettant qu'il ne me suive pas. Sur le chemin du camp, je repensais à mon comportement. J'avais failli l'aider et il m'avait ... déçu ? Enfin peu importait, tout ce que je savais c'est que je détestais l'influence qu'il avait eue sur moi.


"Revenge. Just revenge."

♛ by endlesslove.
avatar
Côté coeur ? :
Localisation : Dans les bois
Hybride - Bras droit de la Resistance
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Quand on joue avec le feu | Lya
Contenu sponsorisé
Quand on joue avec le feu | Lya
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Quand on joue avec le feu, on se brûle.
» (Terminé) Je me sens pousser des ailes quand je suis avec toi ... (Eddie & O.)
» « Quand j’danse avec le grand frisé... »
» Qui veux jouer avec moi?
» Quand frapper rime avec jouer [PV Caleb]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Roxime  :: Le monde de Roxime :: Royaume de Roxime :: Forêt :: Forêt interdite-
Sauter vers: