RemonterDescendre
        



 

Partagez|
MessageSujet: “Chaque baiser est un tremblement de terre.” ~:~ Lurra ~:~ Sam 16 Juil - 13:28
Lurra Ross




Lurra Ross


Chaque baiser est un tremblement de terre






My power :


Hum... Mon pouvoir ? comme j'ai pu le dire enfin écrire je possède tous ce qui est en rapport avec la terre. Avec ce pouvoir je peux.. contrôler les plantes afin qu'elle étrangle une personne en général c'est ce que je fais c'est même cela que je préfère dans mon grand pouvoir, je peux créer des tremblements de terre , si vous trembler ne vous posez aucune question pensez que c'est moi , ou bien faire pousser des arbres dans des endroits ou il devrait pas y en avoir ou devant des personnes juste pour m'amuser comme ça cette personne se tapera l'arbre et elle dira sûrement "Oh un arbre surgie de nul part !". Contrôler la terre et tout ce qu'il y a en rapport c'est bien car on peut créer des liane, je pourrais faire des ronces qui pourraient être mortel , évite de vous griffer avec mes ronces.. et aussi des pétales venimeuse. Voilà voilà c'est tout ce que j'avais à dire sur mon pouvoir. AH NON je sais pas si je vous l'ai dis mes saviez-vous que je peux créer , des sable mouvant si vous êtes pris dans ce sable mouvant je sais pas si vous en ressortirez vivant ou non même si ma réponse à moi est logiquement NON, je peux aussi créer de montagne afin de vous séparer de moi , des roches coupante. Je communique aussi avec la nature quand il y a un danger j'arrive a savoir d'où il provient et de quel danger il s'agit.   Je fusionne aussi avec mes sœurs , quand nous visionnons plus qu'une seule personne et cette personne possède du coup les 4 éléments , faites attention à vous si on fusionne vous êtes...MORT !j'allais oublier un détail si pendant la fusion l'une de nous est blessée, nous seront le seront toutes..



My history :

Je me surnomme Lurra ..ce prénom est la signification du mot terre et là a ce moment précis ou vous lisez ceci vous vous demandez pourquoi la terre ? et bah la terre car .. Je suis l'élément terre , vous êtes jaloux ?. D'après une légende tout les millénaires naîtraient 4 éléments , des quadruplé. Sur Roxime elles sont à l'origine des saisons : été, printemps, automne , hivers. Elles sont essentielles à sa stabilité. Les quatre éléments varient selon les générations. Si la mère qui les met au monde meurt pendant l'accouchement ces enfants seront malveillants. Au contraire si elle survie, elles seront bienveillante. Les anciennes quadruplé étaient bienveillante. Les 4 éléments vivent sur Yessodin ce royaume a été crée par les premières éléments. Le royaume est divisé en quatre parties , une partie feu , une partie glace , une partie vent et une partie terre. Personnellement je dirige la partie terre dans cette endroit l'automne est la saison qui est présente, ce lieu est sec , il y a du sable mouvant dans certain endroit , des roches coupante , des arbres et de la terre ... tous ce qui est en rapport avec la terre est dans ce royaume !.

Mes sœur et moi avons tuées notre mère a l'accouchement , nous sommes donc maléfique comme la légende peut le dire. Depuis ce jour-là notre chère père nous reprochait sans cesse la mort de notre mère. Etant donner que nous sommes de la partie noir celui-ci essayait de nous éduquait de façons qu'on soit bénéfique mais malheureusement nous sommes et resterons pour toujours maléfique. Quand on eu 422 nous avons tué notre père , nous avons eu aucune pitié ,nous l'avons tuée sans remords, pourquoi on pleurerais la mort d'une personne que nous avons tué nous même et celle d'une personne qui nous reprochait toujours la mort de notre mère. Nous pouvons à présent régner dans notre royaume Yessodin chacune dans son royaume, le vent pour Eola, la glace pour Mayim, le feu pour Hestia et la terre pour moi il y avait toute sortent de créature qui avait comme élément un truc en rapport avec la terre. Nous sommes les élément , on est plus puissante que chaque petit sorcier de cette planète. Nous avons proposée nos services à Gloria , elle ne pouvait pas refuser à avoir les 4 éléments de son coté, et elle ne pouvait pas refuser 4 filles avec une si belle puissance, nous pouvons fusionner quand on souhaite mais quand on fusionne nous ne formons plus qu'une seule personne qui a comme pouvoir touts les éléments dans des cas comme celui-ci nous sommes invincibles, et nous sommes les armes secrètes de Gloria elle nous appel que quand elle a vraiment besoin de nous.



My character :


Mon caractère et bien je vais vous le dire .
Je suis une fille lunatique , si la nature va bien vous me verrez avec un grand sourire , je serais toujours joyeuse mais si elle va mal... je deviendrais complètement folle .. je casserais tout ce que je trouverais sous la main, éviter d'être dans les alentour quand ça arrivera . Quand j'ai une chose a dire à des personnes je n'hésite pas à leurs dire , je suis franche , jamais je dis bien jamais je me tairais devant des personnes !. Je suis aussi naturel, et je peux sentir quand la nature est en danger et de savoir de quel endroit . Et un petit conseil , ne jamais s'en prendre a l'une des 4 élément car vous pourriez avoir les 3 autres à dos !
Voila c'est tout ce que j'avais a dire je crois ..






© Pretty Girl

avatar
Age : 13
Localisation : Royaume Yessodin- Partie Terre
Element terre
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: “Chaque baiser est un tremblement de terre.” ~:~ Lurra ~:~ Sam 16 Juil - 13:51
Lurra Ross




Les éléments




Eola Ross :  Il était éperdu d’amour. Elle lui prit une main et la posa sur son cœur. Il sentit le papier qui y était. Il balbutia : « Vous m’aimez donc ? » Elle répondit d’une voix si basse que ce n’était plus qu’un souffle qu’on entendait à peine : « Tais-toi ! tu le sais ! » Et elle cacha sa tête rouge dans le sein du jeune homme superbe et enivré. Il tomba sur le banc, elle près de lui. Ils n’avaient plus de paroles. Les étoiles commençaient à rayonner. Comment se fit-il que leurs lèvres se rencontrèrent ? Comment se fait-il que l’oiseau chante, que la neige fonde, que la rose s’ouvre, que mai s’épanouisse, que l’aube blanchisse derrière les arbres noirs au sommet frissonnant des collines ? Un baiser, et ce fut tout. Tous deux tressaillirent, et ils se regardèrent dans l’ombre avec des yeux éclatants. Ils ne sentaient ni la nuit fraîche, ni la pierre froide, ni la terre humide, ni l’herbe mouillée, ils se regardaient et ils avaient le cœur plein de pensées. Ils s’étaient pris les mains, sans savoir.


Hestia Ross : Il était éperdu d’amour. Elle lui prit une main et la posa sur son cœur. Il sentit le papier qui y était. Il balbutia : « Vous m’aimez donc ? » Elle répondit d’une voix si basse que ce n’était plus qu’un souffle qu’on entendait à peine : « Tais-toi ! tu le sais ! » Et elle cacha sa tête rouge dans le sein du jeune homme superbe et enivré. Il tomba sur le banc, elle près de lui. Ils n’avaient plus de paroles. Les étoiles commençaient à rayonner. Comment se fit-il que leurs lèvres se rencontrèrent ? Comment se fait-il que l’oiseau chante, que la neige fonde, que la rose s’ouvre, que mai s’épanouisse, que l’aube blanchisse derrière les arbres noirs au sommet frissonnant des collines ? Un baiser, et ce fut tout. Tous deux tressaillirent, et ils se regardèrent dans l’ombre avec des yeux éclatants. Ils ne sentaient ni la nuit fraîche, ni la pierre froide, ni la terre humide, ni l’herbe mouillée, ils se regardaient et ils avaient le cœur plein de pensées. Ils s’étaient pris les mains, sans savoir.


Mayim Ross : Il était éperdu d’amour. Elle lui prit une main et la posa sur son cœur. Il sentit le papier qui y était. Il balbutia : « Vous m’aimez donc ? » Elle répondit d’une voix si basse que ce n’était plus qu’un souffle qu’on entendait à peine : « Tais-toi ! tu le sais ! » Et elle cacha sa tête rouge dans le sein du jeune homme superbe et enivré. Il tomba sur le banc, elle près de lui. Ils n’avaient plus de paroles. Les étoiles commençaient à rayonner. Comment se fit-il que leurs lèvres se rencontrèrent ? Comment se fait-il que l’oiseau chante, que la neige fonde, que la rose s’ouvre, que mai s’épanouisse, que l’aube blanchisse derrière les arbres noirs au sommet frissonnant des collines ? Un baiser, et ce fut tout. Tous deux tressaillirent, et ils se regardèrent dans l’ombre avec des yeux éclatants. Ils ne sentaient ni la nuit fraîche, ni la pierre froide, ni la terre humide, ni l’herbe mouillée, ils se regardaient et ils avaient le cœur plein de pensées. Ils s’étaient pris les mains, sans savoir.

© Pretty Girl





avatar
Age : 13
Localisation : Royaume Yessodin- Partie Terre
Element terre
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: “Chaque baiser est un tremblement de terre.” ~:~ Lurra ~:~ Sam 16 Juil - 14:01
Lurra Ross




Girls




Anastasia Debelor :  Il était éperdu d’amour. Elle lui prit une main et la posa sur son cœur. Il sentit le papier qui y était. Il balbutia : « Vous m’aimez donc ? » Elle répondit d’une voix si basse que ce n’était plus qu’un souffle qu’on entendait à peine : « Tais-toi ! tu le sais ! » Et elle cacha sa tête rouge dans le sein du jeune homme superbe et enivré. Il tomba sur le banc, elle près de lui. Ils n’avaient plus de paroles. Les étoiles commençaient à rayonner. Comment se fit-il que leurs lèvres se rencontrèrent ? Comment se fait-il que l’oiseau chante, que la neige fonde, que la rose s’ouvre, que mai s’épanouisse, que l’aube blanchisse derrière les arbres noirs au sommet frissonnant des collines ? Un baiser, et ce fut tout. Tous deux tressaillirent, et ils se regardèrent dans l’ombre avec des yeux éclatants. Ils ne sentaient ni la nuit fraîche, ni la pierre froide, ni la terre humide, ni l’herbe mouillée, ils se regardaient et ils avaient le cœur plein de pensées. Ils s’étaient pris les mains, sans savoir.


Perséphone Hasen : Il était éperdu d’amour. Elle lui prit une main et la posa sur son cœur. Il sentit le papier qui y était. Il balbutia : « Vous m’aimez donc ? » Elle répondit d’une voix si basse que ce n’était plus qu’un souffle qu’on entendait à peine : « Tais-toi ! tu le sais ! » Et elle cacha sa tête rouge dans le sein du jeune homme superbe et enivré. Il tomba sur le banc, elle près de lui. Ils n’avaient plus de paroles. Les étoiles commençaient à rayonner. Comment se fit-il que leurs lèvres se rencontrèrent ? Comment se fait-il que l’oiseau chante, que la neige fonde, que la rose s’ouvre, que mai s’épanouisse, que l’aube blanchisse derrière les arbres noirs au sommet frissonnant des collines ? Un baiser, et ce fut tout. Tous deux tressaillirent, et ils se regardèrent dans l’ombre avec des yeux éclatants. Ils ne sentaient ni la nuit fraîche, ni la pierre froide, ni la terre humide, ni l’herbe mouillée, ils se regardaient et ils avaient le cœur plein de pensées. Ils s’étaient pris les mains, sans savoir.


Elerinna Hasen : Il était éperdu d’amour. Elle lui prit une main et la posa sur son cœur. Il sentit le papier qui y était. Il balbutia : « Vous m’aimez donc ? » Elle répondit d’une voix si basse que ce n’était plus qu’un souffle qu’on entendait à peine : « Tais-toi ! tu le sais ! » Et elle cacha sa tête rouge dans le sein du jeune homme superbe et enivré. Il tomba sur le banc, elle près de lui. Ils n’avaient plus de paroles. Les étoiles commençaient à rayonner. Comment se fit-il que leurs lèvres se rencontrèrent ? Comment se fait-il que l’oiseau chante, que la neige fonde, que la rose s’ouvre, que mai s’épanouisse, que l’aube blanchisse derrière les arbres noirs au sommet frissonnant des collines ? Un baiser, et ce fut tout. Tous deux tressaillirent, et ils se regardèrent dans l’ombre avec des yeux éclatants. Ils ne sentaient ni la nuit fraîche, ni la pierre froide, ni la terre humide, ni l’herbe mouillée, ils se regardaient et ils avaient le cœur plein de pensées. Ils s’étaient pris les mains, sans savoir.


Celina Rosa : Il était éperdu d’amour. Elle lui prit une main et la posa sur son cœur. Il sentit le papier qui y était. Il balbutia : « Vous m’aimez donc ? » Elle répondit d’une voix si basse que ce n’était plus qu’un souffle qu’on entendait à peine : « Tais-toi ! tu le sais ! » Et elle cacha sa tête rouge dans le sein du jeune homme superbe et enivré. Il tomba sur le banc, elle près de lui. Ils n’avaient plus de paroles. Les étoiles commençaient à rayonner. Comment se fit-il que leurs lèvres se rencontrèrent ? Comment se fait-il que l’oiseau chante, que la neige fonde, que la rose s’ouvre, que mai s’épanouisse, que l’aube blanchisse derrière les arbres noirs au sommet frissonnant des collines ? Un baiser, et ce fut tout. Tous deux tressaillirent, et ils se regardèrent dans l’ombre avec des yeux éclatants. Ils ne sentaient ni la nuit fraîche, ni la pierre froide, ni la terre humide, ni l’herbe mouillée, ils se regardaient et ils avaient le cœur plein de pensées. Ils s’étaient pris les mains, sans savoir.

Alianna Voltia : Il était éperdu d’amour. Elle lui prit une main et la posa sur son cœur. Il sentit le papier qui y était. Il balbutia : « Vous m’aimez donc ? » Elle répondit d’une voix si basse que ce n’était plus qu’un souffle qu’on entendait à peine : « Tais-toi ! tu le sais ! » Et elle cacha sa tête rouge dans le sein du jeune homme superbe et enivré. Il tomba sur le banc, elle près de lui. Ils n’avaient plus de paroles. Les étoiles commençaient à rayonner. Comment se fit-il que leurs lèvres se rencontrèrent ? Comment se fait-il que l’oiseau chante, que la neige fonde, que la rose s’ouvre, que mai s’épanouisse, que l’aube blanchisse derrière les arbres noirs au sommet frissonnant des collines ? Un baiser, et ce fut tout. Tous deux tressaillirent, et ils se regardèrent dans l’ombre avec des yeux éclatants. Ils ne sentaient ni la nuit fraîche, ni la pierre froide, ni la terre humide, ni l’herbe mouillée, ils se regardaient et ils avaient le cœur plein de pensées. Ils s’étaient pris les mains, sans savoir.
Code liens a rajouter ou a supprimer:
 

© Pretty Girl





avatar
Age : 13
Localisation : Royaume Yessodin- Partie Terre
Element terre
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: “Chaque baiser est un tremblement de terre.” ~:~ Lurra ~:~ Sam 16 Juil - 14:09
Lurra Ross




Boys




Prénom nom :  Il était éperdu d’amour. Elle lui prit une main et la posa sur son cœur. Il sentit le papier qui y était. Il balbutia : « Vous m’aimez donc ? » Elle répondit d’une voix si basse que ce n’était plus qu’un souffle qu’on entendait à peine : « Tais-toi ! tu le sais ! » Et elle cacha sa tête rouge dans le sein du jeune homme superbe et enivré. Il tomba sur le banc, elle près de lui. Ils n’avaient plus de paroles. Les étoiles commençaient à rayonner. Comment se fit-il que leurs lèvres se rencontrèrent ? Comment se fait-il que l’oiseau chante, que la neige fonde, que la rose s’ouvre, que mai s’épanouisse, que l’aube blanchisse derrière les arbres noirs au sommet frissonnant des collines ? Un baiser, et ce fut tout. Tous deux tressaillirent, et ils se regardèrent dans l’ombre avec des yeux éclatants. Ils ne sentaient ni la nuit fraîche, ni la pierre froide, ni la terre humide, ni l’herbe mouillée, ils se regardaient et ils avaient le cœur plein de pensées. Ils s’étaient pris les mains, sans savoir.


Prenom nom : Il était éperdu d’amour. Elle lui prit une main et la posa sur son cœur. Il sentit le papier qui y était. Il balbutia : « Vous m’aimez donc ? » Elle répondit d’une voix si basse que ce n’était plus qu’un souffle qu’on entendait à peine : « Tais-toi ! tu le sais ! » Et elle cacha sa tête rouge dans le sein du jeune homme superbe et enivré. Il tomba sur le banc, elle près de lui. Ils n’avaient plus de paroles. Les étoiles commençaient à rayonner. Comment se fit-il que leurs lèvres se rencontrèrent ? Comment se fait-il que l’oiseau chante, que la neige fonde, que la rose s’ouvre, que mai s’épanouisse, que l’aube blanchisse derrière les arbres noirs au sommet frissonnant des collines ? Un baiser, et ce fut tout. Tous deux tressaillirent, et ils se regardèrent dans l’ombre avec des yeux éclatants. Ils ne sentaient ni la nuit fraîche, ni la pierre froide, ni la terre humide, ni l’herbe mouillée, ils se regardaient et ils avaient le cœur plein de pensées. Ils s’étaient pris les mains, sans savoir.


Prenom nom : Il était éperdu d’amour. Elle lui prit une main et la posa sur son cœur. Il sentit le papier qui y était. Il balbutia : « Vous m’aimez donc ? » Elle répondit d’une voix si basse que ce n’était plus qu’un souffle qu’on entendait à peine : « Tais-toi ! tu le sais ! » Et elle cacha sa tête rouge dans le sein du jeune homme superbe et enivré. Il tomba sur le banc, elle près de lui. Ils n’avaient plus de paroles. Les étoiles commençaient à rayonner. Comment se fit-il que leurs lèvres se rencontrèrent ? Comment se fait-il que l’oiseau chante, que la neige fonde, que la rose s’ouvre, que mai s’épanouisse, que l’aube blanchisse derrière les arbres noirs au sommet frissonnant des collines ? Un baiser, et ce fut tout. Tous deux tressaillirent, et ils se regardèrent dans l’ombre avec des yeux éclatants. Ils ne sentaient ni la nuit fraîche, ni la pierre froide, ni la terre humide, ni l’herbe mouillée, ils se regardaient et ils avaient le cœur plein de pensées. Ils s’étaient pris les mains, sans savoir.


Prenom nom : Il était éperdu d’amour. Elle lui prit une main et la posa sur son cœur. Il sentit le papier qui y était. Il balbutia : « Vous m’aimez donc ? » Elle répondit d’une voix si basse que ce n’était plus qu’un souffle qu’on entendait à peine : « Tais-toi ! tu le sais ! » Et elle cacha sa tête rouge dans le sein du jeune homme superbe et enivré. Il tomba sur le banc, elle près de lui. Ils n’avaient plus de paroles. Les étoiles commençaient à rayonner. Comment se fit-il que leurs lèvres se rencontrèrent ? Comment se fait-il que l’oiseau chante, que la neige fonde, que la rose s’ouvre, que mai s’épanouisse, que l’aube blanchisse derrière les arbres noirs au sommet frissonnant des collines ? Un baiser, et ce fut tout. Tous deux tressaillirent, et ils se regardèrent dans l’ombre avec des yeux éclatants. Ils ne sentaient ni la nuit fraîche, ni la pierre froide, ni la terre humide, ni l’herbe mouillée, ils se regardaient et ils avaient le cœur plein de pensées. Ils s’étaient pris les mains, sans savoir.

Code liens a rajouter ou a supprimer:
 

© Pretty Girl





avatar
Age : 13
Localisation : Royaume Yessodin- Partie Terre
Element terre
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: “Chaque baiser est un tremblement de terre.” ~:~ Lurra ~:~ Sam 16 Juil - 20:11
Anastasia M. Debelor
Moi , moi et moi ?




 
I'm affraid,
La limite entre lumière et obscurité est si mince. Il suffirai d'éteindre la lumière pour que je me mette à sombrer.

♥:
 
avatar
Age : 18
Côté coeur ? : L amour m a quitté le jour où ma nouvelle vie c est installé...
Localisation : Les pieds sur Terre.
Fondatrice - Princess white Elue
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: “Chaque baiser est un tremblement de terre.” ~:~ Lurra ~:~ Sam 16 Juil - 20:33
Lurra Ross
oui oui oui , une idée pour tes perso ?

je peux deja te dire Ennemi étant donner que je suis de la parti noir Smile
avatar
Age : 13
Localisation : Royaume Yessodin- Partie Terre
Element terre
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: “Chaque baiser est un tremblement de terre.” ~:~ Lurra ~:~ Sam 16 Juil - 20:52
Elerinna M. Hasen
Moi je peux

Je pense négatif pour Ele et Lina et pour Mayim proche bien entendue



I can feel your heart beating as clearly as I love you.

avatar
Age : 19
Côté coeur ? :
Localisation : Dans le château ♔
Reine Elfique
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: “Chaque baiser est un tremblement de terre.” ~:~ Lurra ~:~ Sam 16 Juil - 20:57
Lurra Ross
Ouai ^^ , je pense aussi et t'inquiète j'oublierai pas ma sœur
avatar
Age : 13
Localisation : Royaume Yessodin- Partie Terre
Element terre
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: “Chaque baiser est un tremblement de terre.” ~:~ Lurra ~:~ Ven 22 Juil - 12:35
Hestia Ross
Hestia forcement positif ! On serait super proche , tu as un caractère jovial et j'aime ca. On aime faire des bêtises ensemble , on est toujours fourré ensemble et on adore mettre le bazard un peu partout ?

Anastasia
tu pourrais la détester pour son statue de Déesse , tu dirais qu'elle ne le mérite pas car elle est faible... Mais au fond se serait un peu de la jalousie ?

Perséphone tu la verrais comme une ennemie de taille ? Genre tu peux avoir plein d'ennemie et celle-ci serait l'une des plus coriace , ce qui au fond t'amuserai ?


Le feu le plus couvert est le plus ardent.
"Tu aimes le feu ?" Je suis le feu. “Dans ce cas si ta nature est de feu, c'est la loi, tu brûleras".
avatar
Côté coeur ? : La flamme de la passion me ronge de linterieur , elle finira par me réduire en cendre.
Localisation : Là où tu trouveras des flammes.
Element feu
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: “Chaque baiser est un tremblement de terre.” ~:~ Lurra ~:~ Ven 22 Juil - 12:41
Elyza Morgenstern
Oui j'adore tes proposition surtout celle ave HESTIIA *^*
avatar
Age : 13
Localisation : Dans la forêt
Je suis une fée
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: “Chaque baiser est un tremblement de terre.” ~:~ Lurra ~:~
Contenu sponsorisé
“Chaque baiser est un tremblement de terre.” ~:~ Lurra ~:~
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Probabilité d’un nouveau tremblement de terre 5.0 avant 21 février
» « Le problème d’Haïti ce n’est pas le tremblement de terre. Ce n’est pas l’argen
» Des images de Jacmel apres le Tremblement de terre
» Haïti: c’était le 7ème tremblement de terre
» Tremblement de terre de magnitude 3,8 au Cap-Haitien

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Roxime  :: Personal Diary :: Gestion du personnage :: Fiche de lien-
Sauter vers: