RemonterDescendre
        



 

Partagez|
MessageSujet: De la haine et du sang ♧ Lya Rhodes Lun 27 Juin - 18:24
Lya Rhodes



L'amour ça tue, la haine ça maintient en vie.





Lya Rhodes



Mon nom est Lya Rhodes, je suis une hybride, mi loup, mi sirène et je suis âgé de 440 ans -20ans- . Je suis originaire de Roxime. Je suis du camp de la partie résistance , venant du Royaume de Roxime où je suis le bras droit de Perséphone, chef de la résistance . Je possède comme pouvoir la métamorphose, l'aquakinésie et je suis sourcier .


Power

La magie, c'est tout un univers. Elle peut être bonne ou pas, mais sachez qu'elle n'est jamais neutre. Personne n'a l'innocence d'un nouveau-né, la magie n'a pas de juste milieu. Elle est noire ou blanche, jamais grise. Moi ? J'utilise ma magie pour me battre, pour tuer et faire couler du sang. La magie est un moyen de défense et d’attaque. La mienne carbure à la vengeance, chaque personne morte de mes mains est un nouveau pas vers la vérité. Mes pouvoirs sont obsessionnels chez moi, je ne jure que par eux. Je suis en quête de puissance, être toujours plus forte pour arriver à mon but final : La mort de ceux qui ont causé celle de mon père.

Je suis un hybride, mi-sirène, mi-loup. De ce fait tous mes pouvoirs son divisés par deux. Cela peut être un inconvénient puisque je suis beaucoup moins puissante, ou bien un avantage puisque j'ai de nombreux dons.

Mon côté sirène me permet de contrôler l'eau sous toutes ses formes, qu'il soit liquide, gazeux ou bien solide. Je n'arrive pas, à le contrôler sous sa forme solide. Au contraire je la contrôle à la perfection de manière liquide et juste un peu sous sa forme gazeuse. Ma mère m'a certifié qu'il était impossible que j'arrive un jour à manipuler l'eau sous forme solide puisque cela demande une certaine puissance que jamais je ne pourrais avoir. Or, je pourrais contrôler l'eau sous forme gazeuse à 50% et 100% sous sa forme liquide. Pour arriver à mon maximum il me manque un certain nombre d’entrainements.

Mon côté loup me permet, lui, d'avoir une force surhumaine, dans mon cas elle est juste amplifiée de 50%, ce qui en soi est déjà pas mal. Et je guéris de manière accélérée, une fois de plus ma guérison est accélérée à 50%.

Les deux races dont je suis constitué me permettent de me métamorphoser en l'un ou l'autre. Mes capacités sont amplifiées quand je suis sous leur forme naturelle.

J'ai acquis dès ma naissance le don de sourcier. Ce pouvoir est extraordinairement lourd à porter, et demande une certaine maturité. Il consiste à pouvoir voir la vie d'une personne d'un simple toucher. Si, il est très travaillé, on peut réussir à trouver un souvenir en particulier. Mais cela demande beaucoup de pratique et de patience, je ne le contrôle pas à la perfection mais j'arrive à trouver de gros souvenirs en particulier ayant des critères de recherche particuliers. Je m'entraine jour et nuit pour réussir à trouver des petits souvenirs, trouver des choses bien précises. Ce don est très utile contre les ennemies, d'un simple toucher je peux voir ce qu'ils ont autrefois vu, ou vécu.

J'adore le pouvoir, sentir une telle puissance à l'intérieur de soi est la meilleure des sensations. Ne croyez pas que je veux être celle qui gouvernera le monde, je veux simplement assez à pouvoir pour accomplir ma quête. Quand cela sera fait j'aurai une sensation de légèreté, j'en suis sur. Quand ma quête sera accomplie, je pourrais mourir en paix. Je le sais, seuls mes pouvoirs m'emmèneront à la victoire.
Character

Chaque être mûri à la suite d'un événement qui restera à jamais graver en lui. Un événement qui fait prendre conscience que la vie n'est pas comme nous le pensions, cet événement qui fait réfléchir et devenir adulte. Nos traits de caractère se définissent suite à celui-ci, mon événement à moi m'a fait devenir forte. Il m'a fait devenir rancunière et indépendante. Je hais dépendre de quelqu'un, j'ai besoin de liberté sans avoir à rendre de compte à personne. Vous payerez chaque acte ou parole mal placé, sachez que je n’oublie jamais. La vengeance m’anime et me fais avancer, cette haine qui me consume prend vite le dessus et me contrôle la plupart du temps. Je suis une femme de caractère et franche. Je dis souvent les vérités qui ne se dise pas. Je ne hache pas mes mots et déteste tourner autour du pot. Mon père me l'a dit, le chemin le plus court est celui qui détruit le plus, il faut apprendre à l’emprunter sans avoir aucun regret ou remords. Je prends soin de n'avoir aucune attache, pour leur bien et le mien. J'ai commis bien trop d'acte horrible, de nombreuses personnes n'attendent que ma mort, et je ne voudrais pas que mes ennemis passent par mes proches pour m'atteindre. Les gens le savent, je n'ai pas peur d'ôter la vie, au moindre froissement vous signez votre arrêt de mort. Les regrets, ont disparu depuis bien longtemps.Tout comme la peur d'ailleurs, j'ai compris qu'elle n'existait que dans la tête. Nous sommes maîtres de nos émotions et rien ne sert de s'infliger ce sentiment inutile. Ne pas avoir peur est avoir conscience du danger sans le redouter, ne pas avoir peur ne peut être qu'un avantage, ça demande des années d'entrainements, mais les résultats sont là.

La personne que je suis aujourd'hui caché une adolescente de 16 ans détruite, suite à la mort de son père. Mon père. Il est la seule raison de mon comportement, c'est pour lui que je fais ça. Je continuerais à enlever la vie jusqu'à trouver les bâtards qui lui ont ôté la sienne. Je suis une personne très expressive, je cache pas mes pensées, ni mes sentiments. J'ai un besoin permanent d'exprimer ce que je ressens. Ma haine s'exprime par le sang, ma peine par le sang, la trahison par le sang. Oui, j'exprime tout en autant la vie, je ne me définirais pas pour autant de méchante ou sans cœur. J'aime juste voir les gens me supplier de me laisser la vie sauve. Les voir à mes pieds alors qu'ils savent que je ne les épargnerais pas.


Je me suis retrouvée ici grâce à Marion&Flo puis j'ai participer à la création. Je suis âgée de Nah mais, oh! Depuis quand on demande l'âge aux demoiselles ?" et je trouve vraiment que ce forum est Mega Formidable. Mon avatar est Pheobe Tonkin. Je vous offre finalement le code du saint règlement qui est valider By Me !

Manque de père,manque de repères.


© Halloween
The Story of your life

J'aime la pluie, mais je préfère le soleil. J'aime tuer sous le soleil. Voir le sang sécher, laissant une trace de mon passage. C'est comme un avertissement. Chacune de mes victimes me rapproche un peu plus de la vérité, je le sais. La vérité, n'est nulle autre que les assassins de mon père. Ils savent que je les traque et que je ne m’arrêterais pas avant d'avoir eu satisfaction. Je veux les voir s'agenouiller devant moi, je veux pouvoir lire la peur dans leurs yeux, s'accrocher à un dernier espoir. Je les enfermerais et tuerais leurs familles sous leurs pauvres yeux remplis de l'arme ainsi que de haine. Je les détruirais mentalement, parce que la douleur physique est de loin inférieure à la douleur mentale. Puis viendra le moment où ils me supplieront de mettre fin à leur souffrance, en tant que gentille fille, j’accomplirais cette tâche avec plaisir. Je leur ôterais la vie dans les pires circonstances qui soient. J'ai tellement rêvé de ce moment, de ma victoire.

Mes écrits donnent une mauvaise image moi. Je passe pour un monstre. Mais ne jugez pas la couverture, je vous pris. Laissez-moi-vous compter l'histoire qui a fait de moi ce que je suis aujourd'hui. Et seulement après avoir pris connaissance de ma véritable histoire vous pourrez juger.

Je suis la fille d'une sirène, qui ne veut pas entendre parler de moi et celle d'un loup qui a donné sa vie pour moi. Mon père m'a tout appris, il a veillé sur moi. Mon enfance, fut plutôt calme et paisible, mon père s'assurait que personne ne découvre mon côté sirène. Il m'initiai au lancé de poignard et m'offrais celui qui passait de génération en génération. C'était un grand honneur. J'étais vite devenus incollable niveau poignard, je ne ratais jamais ma cible. Pour y arriver il me le cacha à moi aussi, me racontant que ma mère était une brave louve morte en me donnant la vie. Mais les années passaient et les caractéristiques qui faisaient de moi une sirène se manifestaient de plus en plus, l'eau m'attirait terriblement. Les autres loups commençaient à s’intéresser à moi à l'âge de 10, ils notaient une anomalie chez moi, j'arrivais seulement à déclencher la transformation les soirs de pleine lune.

Très vite les moqueries des autres enfants se firent nombreuses, je sombrais peu à peu dans une dépression ne comprenant pas cette différence. Le regard des autres loups me rappelait constamment que je n'étais pas normale. Voyant que ma situation s’aggravait mon père m'avoua la vérité sur ma mère. Cette révélation ne me rapprocha que davantage de mon père et finalement, j'acceptais la situation sans broncher. Je m'entraînais loin des indiscrets à contrôler mes nouveaux pouvoirs. Ma vie était redevenus un conte de fées, les autres s’étaient lassés de leurs moqueries et moi j'avais appris à passer au-dessus. Mais comme le proverbe le dit, "Toutes les bonnes choses ont une fin.", la mienne approchait à grands pas. Peut-être trop vite d'ailleurs.
Comme chaque mardi soir je m’entrainais à l'écart des habitants, je fus surprise par un loup d'une meute adverse. À partir de là tout devient flou, je me souviens d'une course-poursuite, de mes cris suppliant de l'aide, de mon père qui se battait et de son corps inerte sur le sol froid. Puis de mon réveil dans la forêt interdite, une jeune femme à mes côtés, ma sauveuse: Perséphone Hasen. La sauvage, connu et recherché dans tout le royaume, elle se trouvait en face de moi disant que mon père était déjà mort à son arrivée.

J'étais détruite, morte de l'intérieur. Mon père m'avait tout appris, sauf à vivre sans lui. Alors je m'accrochais à la seule chose encore présente : Perséphone. J'admirais cette fille qui semblait ne rien ressentir, peu importe les circonstances elle restait de marbre. J'enviais cette indifférence qu'elle éprouvait vis-à-vis de tout, je voulais devenir comme elle. Mais Perséphone ne semblait pas du même avis que moi, elle se fichait royalement de ma présence. Lors d'une dispute, ou je lui reprochais d'être trop froide, je lui retins le bras et lis en elle accidentellement. J'appris ces vraies motivations, et l'histoire de sa vie. Sa haine était tellement intense que je pouvais presque la ressentir, ça cause était juste et je comprenais pourquoi elle était devenus cette femme si forte de caractère. Plus tard je lui avouai avoir pris connaissance à son insu de l'histoire de sa vie, et pour ne pas changer elle me repoussa. Plus tard elle revenu vers moi, et m'appris toutes les choses importantes pour faire de moi celle que je suis aujourd'hui. Les règles étaient simples : pas d’attachement, ne jamais hésiter à tuer son adversaire sinon il le fera. Elle m’initia au combat et le fait de savoir utiliser les poignards fut plus qu'utile. Je voulais désormais obtenir vengeance et pour ce fait, j'allais à la rencontre de ma mère. J'éprouvais une haine sans nom pour cette femme qui m'avait abandonné, j'exigeais donc qu'elle m’apprenne la maitrise de mes pouvoirs sans jamais avoir de contact ou relation personnelle. J'étais l’élève elle le professeur, point à la ligne. Je devenais puissante et forte, la haine et le désir de vengeance, dictaient mes faits et gestes. Je n'étais plus cette petite fille innocente et naïve. Désormais, j'étais craint de tous. Ils le savaient. Je n'avais aucune limite.  




avatar
Côté coeur ? :
Localisation : Dans les bois
Hybride - Bras droit de la Resistance
Voir le profil de l'utilisateur
De la haine et du sang ♧ Lya Rhodes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» La haine appelle la haine et le sang coulera de plus belle.
» Don de sang
» KOUMAN HAINE TI PE A FE MARC HENRY E SAL DI SOU NEPTUNE...
» Monture sang-froid et homme lézard
» création de sang

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Roxime  :: Personal Diary :: Présentation :: Bienvenue à bord !-
Sauter vers: